shaperoom
 
 
FORUM
TESTSe connecter avec :

6'2 Brian Pro Model Hollow

Forum consacré aux planches en bois

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede lugo » Dim Mai 15, 2011 1:53 pm

Attention quand tu vas imprimer tes plans, on dirait qu'il y a une incohérence au tail.
L'ennui de l'huître produit les perles...
Avatar de l’utilisateur
lugo
le roi de la strat
 
Messages: 461
Inscription: Dim Mai 06, 2007 5:14 pm
Localisation: Vallée de la Seine

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Brian » Dim Mai 15, 2011 4:55 pm

LeMat, pour le flex d'une planche je suis d'accord, il est possible de faire plus ou moins flex en fonction des matériaux.

Mais est ce que cela est mieux ou moins bien ? Et au niveau ressenti ? (avec un board plus rigide on sentira plus le clapot et à part ca ?)

Les conditions varient d'une sess à l'autre, et quand c'est tout clean j'aurai tendance à dire que je préfèrerai surfer une planche bien rigide plutôt qu'une board qui plie quand j'appuie dessus...

Mais bon, encore une fois , qui parmi nous est capable de faire la différence entre une board rigide et une board flexible en la surfant sur différentes sessions ??
Qui est capable ici de dire par exemple: "mes cut back sont meilleurs avec une planche plus flex" ?
Chacune d'elles aura certainement des avantages et des inconvénients, encore faut il les trouver car les conditions sont toujours différentes d'une session à une autre...

Depuis mes débuts j'ai surfé un paquet de planches et je ne suis toujours pas capable de me dire : "tient celle là à plus de flex, elle est mieux". Ou alors l'inverse...
Pour moi l'histoire du flex ca fait partie du marketing, ca fait vendre...
Et puis ca fait chic aussi pour les vendeurs de parler de flex ^^ :lol: :lol: :lol: (moi ca a plutôt tendance à me faire rire... :) )

Bref chacun son avis...

Pour en revenir à mon template, tu vois quel défaut sur le tail Lugo ?
Avatar de l’utilisateur
Brian
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1011
Inscription: Jeu Juil 03, 2008 7:49 am
Localisation: 29 hood

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede LEMAT » Dim Mai 15, 2011 6:36 pm

Brian a écrit:LeMat, pour le flex d'une planche je suis d'accord, il est possible de faire plus ou moins flex en fonction des matériaux.

Mais est ce que cela est mieux ou moins bien ? Et au niveau ressenti ? (avec un board plus rigide on sentira plus le clapot et à part ca ?)

Les conditions varient d'une sess à l'autre, et quand c'est tout clean j'aurai tendance à dire que je préfèrerai surfer une planche bien rigide plutôt qu'une board qui plie quand j'appuie dessus...

Mais bon, encore une fois , qui parmi nous est capable de faire la différence entre une board rigide et une board flexible en la surfant sur différentes sessions ??
Qui est capable ici de dire par exemple: "mes cut back sont meilleurs avec une planche plus flex" ?
Chacune d'elles aura certainement des avantages et des inconvénients, encore faut il les trouver car les conditions sont toujours différentes d'une session à une autre...

Depuis mes débuts j'ai surfé un paquet de planches et je ne suis toujours pas capable de me dire : "tient celle là à plus de flex, elle est mieux". Ou alors l'inverse...
Pour moi l'histoire du flex ca fait partie du marketing, ca fait vendre...
Et puis ca fait chic aussi pour les vendeurs de parler de flex ^^ :lol: :lol: :lol: (moi ca a plutôt tendance à me faire rire... :) )

Bref chacun son avis...

Pour en revenir à mon template, tu vois quel défaut sur le tail Lugo ?


En fait étonnamment pas mal de surfer avec un bon niveau sont capables de sentir le manque de contrôle que procure une planche légère trop rigide mais aussi le manque de relance dans les phases de pression/allégement qui sollicite la flexion "dynamique" de la planche (c'est du domaine de la vibration en mécanique) qui procure de la projection. Lorsque tu fais un double pump au bottom avec le bon timing et que tu sens la projection qui t’envoie direct taper dans la lèvre c'est que la planche c'est déformée et retendue au bon moment par rapport à tes appuis. C'est là aussi que tu ressent une planche trop souple, c'est comme si elle cale, si elle freine en sortie de bottom. Il paraît aussi qu'on le sens bien lors des airs, perso cela ne m'arrive pas bien souvent de décoller de façon correcte du coup je n'ai pas trop d'élément de comparaison.
Avatar de l’utilisateur
LEMAT
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1844
Inscription: Ven Mar 25, 2005 12:00 am

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Brian » Dim Mai 15, 2011 7:20 pm

Oui je veux bien croire que les surfeurs qui ne font que ca et que les pros sont capables de sentir la flexion de leurs boards mais pour moi ca reste limité à un certain nombre de tres tres bons surfeurs...

Mais je m'interroge quand même : comment font-ils pour différencier le flex de la board et celle des dérives ?

Au niveau dérive je ressens bien la différence entre différents modèles plus ou moins profonds, mais niveau flex de la board, c'est beaucoup moins évident...

Tient au fait LEMAT, j'ai trouvé un post à toi à propos de ta 6'0 et voici ce que tu écrivais :
Deuxième essai ce matin, toujours santocha, 0.8 à 1m glassy nickel. La planche fonctionne bien, elle est plus dure à tourner que ma précédente, cela viens je pense de l'arrière plus large et des rails arrières plus épais. Deplus j'ai un peu de V sur l'autre. Tel qu'elles sont construites (arrangement des tissus dsur les rails) la planche sans latte n'a pas vraiement plus de flex que celle avec lorsque'on les sollicites à la main (on est plusieurs à avoir essayer et on est tous d'accord. il faudrait faire des essais plus scientifiques...).

Sur la vague, je continue à affirmer que la planche ne fléchie quasiment pas, et dans très peu de conditions , cela venant de la répartition des efforts.

Donc le paramètre de flex est, pour ce qui est du fonctionnement de la planche (shortboard) sur la vague, un artifice commercial entouré d'une mythologie bien souvent vendeuse dans le milieu du surf...(c'est un peu pareil pour les carènes).

En pratique la flexion est obtenue lorsque le surfeur appui fortement sur le pied avant, lors des recherches de vitesse. Une augmentation du rocker eétant plutôt à proscrire alors !. Dans cette situation le concave shapé sous les planches des pros finement stratées les rigidifies et permet de se retrouvé avec une planche à la carène quasiment plate et sans trop de rocker (le plus rapide). Théorie de Bert Burger !

Bon nombre d'autres paramètres ont une influence bien plus importante sur le fonctionnement de la planche.

Le flex, par sa capacité à amortir l'impact joue par contre un rôle essentiel dans la résistance de la planche.


Source : http://www.shaperoom.net/forum/viewtopic.php?f=10&t=2399

Intéressant non ?! :D

Sinon pas mal ta planche, jolie !!
Avatar de l’utilisateur
Brian
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1011
Inscription: Jeu Juil 03, 2008 7:49 am
Localisation: 29 hood

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede lugo » Dim Mai 15, 2011 9:45 pm

BrianhollowPro.jpg
BrianhollowPro.jpg (2.4 Kio) Vu 6463 fois


Ce n'est peut-être rien, mais il y a un léger défaut sur le bord gauche de l'image.
L'ennui de l'huître produit les perles...
Avatar de l’utilisateur
lugo
le roi de la strat
 
Messages: 461
Inscription: Dim Mai 06, 2007 5:14 pm
Localisation: Vallée de la Seine

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede LEMAT » Lun Mai 16, 2011 8:32 am

Brian a écrit:Oui je veux bien croire que les surfeurs qui ne font que ca et que les pros sont capables de sentir la flexion de leurs boards mais pour moi ca reste limité à un certain nombre de tres tres bons surfeurs...

Mais je m'interroge quand même : comment font-ils pour différencier le flex de la board et celle des dérives ?

Au niveau dérive je ressens bien la différence entre différents modèles plus ou moins profonds, mais niveau flex de la board, c'est beaucoup moins évident...

Tient au fait LEMAT, j'ai trouvé un post à toi à propos de ta 6'0 et voici ce que tu écrivais :
Deuxième essai ce matin, toujours santocha, 0.8 à 1m glassy nickel. La planche fonctionne bien, elle est plus dure à tourner que ma précédente, cela viens je pense de l'arrière plus large et des rails arrières plus épais. Deplus j'ai un peu de V sur l'autre. Tel qu'elles sont construites (arrangement des tissus dsur les rails) la planche sans latte n'a pas vraiement plus de flex que celle avec lorsque'on les sollicites à la main (on est plusieurs à avoir essayer et on est tous d'accord. il faudrait faire des essais plus scientifiques...).

Sur la vague, je continue à affirmer que la planche ne fléchie quasiment pas, et dans très peu de conditions , cela venant de la répartition des efforts.

Donc le paramètre de flex est, pour ce qui est du fonctionnement de la planche (shortboard) sur la vague, un artifice commercial entouré d'une mythologie bien souvent vendeuse dans le milieu du surf...(c'est un peu pareil pour les carènes).

En pratique la flexion est obtenue lorsque le surfeur appui fortement sur le pied avant, lors des recherches de vitesse. Une augmentation du rocker eétant plutôt à proscrire alors !. Dans cette situation le concave shapé sous les planches des pros finement stratées les rigidifies et permet de se retrouvé avec une planche à la carène quasiment plate et sans trop de rocker (le plus rapide). Théorie de Bert Burger !

Bon nombre d'autres paramètres ont une influence bien plus importante sur le fonctionnement de la planche.

Le flex, par sa capacité à amortir l'impact joue par contre un rôle essentiel dans la résistance de la planche.


Source : http://www.shaperoom.net/forum/viewtopic.php?f=10&t=2399

Intéressant non ?! :D

Sinon pas mal ta planche, jolie !!


C'est de ce post dont je parle précédemment et qui m'avait valu quelques retour de bâton :lol:

Comme seul les imbéciles ne change pas d'avis et que je suis fondamentalement (trop !) scientifique j'ai effectivement quand même continué à creusé le sujet qui ne fait pas l’unanimité loin sans faut .
En pratique c'est les planches sans latte et le surf fréquent (plusieurs foi par semaines) qui m'ont fait changer un peu d'avis. En effet le vieillissement des composites à renfort verre se traduit par une perte de rigidité rapide dans un premier temps court (micro ruptures de la matrice aux zones d'embuvage dues au maillage du tissus) puis lente pendant un temps long (cisaillement des fibres) précédant la rupture, lorsqu'il n'y à pas de latte en bois (ou autre chose) pour ralentir se phénomène le premier palier est asse rapide et à son terme on ressent le changement de comportement de la planche sur le plan de la flexion dynamique. C'est ce point qui m'échappait, sur un plan strictement statique je pense toujours que l'amplitude de flexion reste (et doit rester faible) et que c'est la façon dont la planche reprend sa forme qui est plus importante. C'est un phénomène vibratoire.

Bien sur cela reste un paramètre secondaire par rapport au shape de la planche mais comme c'est un paramètre directement issu du type de construction et que cela me passionne j'essaye de le prendre en compte.

D'ailleurs dans ce cas particulier cette planche est celle qui m'a aidée à sentir ce phénomène de ramollissement précédant la rupture, quelques temps plus tard:

Image
Avatar de l’utilisateur
LEMAT
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1844
Inscription: Ven Mar 25, 2005 12:00 am

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Redfin » Lun Mai 16, 2011 9:03 am

juste un petit mot sur le flex, surfant surtout des longboards et des planches volumineuses, des planches rigides sont pour moi insupportable dans le clapot.
il y a une notion de "ressenti" trés mauvaise avec ce genre de planches selon les conditions. le pire étant pour moi, du légé et raid.
encore quand c'est lourd, il y a une inertie qui se rajoute et change la senssation, mais quand c'est light ça tape et rien qu'à la rame c'est pour moi désagréable.
Redfin
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1642
Inscription: Mar Mai 11, 2010 7:44 pm

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede NILUjE » Lun Mai 16, 2011 9:48 am

Lemat, la déco puzzle sur le pad.. a conditionné le destin de ta planche :lol: :lol: :lol:

Sinon, quand on parle de flex, je pense qu'il faut distinguer "amortissement" et "ressort" (lemat va me taper dessus, ce n'est certainement pas les bons termes, mais vous comprendrez !! :lol: ), non ? Car le flex cherché au pumping doit avoir un effet "ressort", non ? Je me souviens qu'un shaper m'avait expliqué que d'après lui, les constructions PE/PU offrait du flex mais sans aucun retour d'énergie => absorbtion du clapot, mais que les planches epoxy offraient un flex moins important, mais avec plus de "ressort" (pop?).
Avatar de l’utilisateur
NILUjE
le roi de la strat
 
Messages: 531
Inscription: Dim Jan 30, 2005 12:00 am

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Brian » Lun Mai 16, 2011 11:05 am

Mince ta belle 6'0 est en deux Lemat :lol:
Je comprends ce que tu veux dire et c'est clair qu'une planche sans latte ou lattée différement doit avoir des réactions différentes

Moi aussi je surfe quasiment tous les jours mais j'ai beau chercher le flex sur mes boards, je ne le trouve pas ! :lol:

Redfin, je suis d'accord avec toi, sur les longboards la différence doit mieux se ressentir entre les planches légères plus ou moins flex et les autres plus lourdes, plus old school. Là oui la différence de flex entre les boards doit etre plus évidente.

Lugo : ok je vais voir ce que c'est ce truc sur le tail
Avatar de l’utilisateur
Brian
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1011
Inscription: Jeu Juil 03, 2008 7:49 am
Localisation: 29 hood

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede LEMAT » Lun Mai 16, 2011 12:37 pm

Brian a écrit:Mince ta belle 6'0 est en deux Lemat :lol:
Je comprends ce que tu veux dire et c'est clair qu'une planche sans latte ou lattée différement doit avoir des réactions différentes

Moi aussi je surfe quasiment tous les jours mais j'ai beau chercher le flex sur mes boards, je ne le trouve pas ! :lol:



C'est qu'elles sont trop rigides et lourdes :lol:

En fait redfin l'a dit c'est vraiment une histoire de ressenti comme un peu tous dans le surf d'ailleurs toute est questions de sensations et comme tu les disait le milieu est tellement mouvent qu'il est délicat de dire que tel ou tel paramètre est prépondérant. Perso je me concentre sur le comportement mécanique sur un le plan de la solidité/durabilité avec comme objectif de l’amélioré en réduisant le poids avec comme référence la planche type surfée par les pros en terme de poids/flex. Je ne prétends pas être capable de surfer une planche comme un pro mais je suis tous à fait capable de surfer une planche de pro et c'est en le faisant que je me suis bien rendu compte de l'interêt d'un poids réduit...

NILUjE
les termes amortissement et ressort sont tout à fais approprié et même la clé du "flex". Le couple ressort+amortisseur constitue une suspension, c'est un système vibratoire qui relève de la dynamique. Le pop correspond bien au ressort = stockage et restitution différé d'énergie. L'aspect amortissement correspond à dissipation d'énergie dans la structure qui peu se traduire par l'impression "d'absorption" de l’énergie reçue.
la mesure de la déflexion d'une planche sous l'action d'une masse est une mesure statique de la rigidité. Tant que l'on reste dans le domaine élastique c'est à dire que la planche revient à sa forme d'origine quand on enlève la masse (ce que tout le monde espère :lol:) on peut mettre en évidence un comportement plutôt linéaire, la déflexion augmente proportionnellement à l'augmentation de la masse, la rigidité peut être considérée comme constante, la planche se comporte comme un ressort, elle se charge sous l'action de la masse et se décharge lorsqu'on l'enlève. Ici on ne tiens pas compte de ce qui se passe pendant les phases de déformation ce qui n'est pas illogique lors du chargement par une masse que l'on pose "gentillement" sur la planche et que l'on mesure la déflexion une foi que la planche est immobilisé dans sa position déformée.
Sur la vague le chargement/déchargement est tout autre, il est beaucoup plus brutal et irrégulier et le comportement de la structure pendant les phases de déformation ne peu plus être négligeable.
Remarque: les phénomènes vibratoires sont un vrais casse tête en calcul mécanique, quand je passais les concours de profs on espérait tous ne pas tomber dessus :lol:
Avatar de l’utilisateur
LEMAT
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1844
Inscription: Ven Mar 25, 2005 12:00 am

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede -kimo- » Lun Mai 16, 2011 1:23 pm

On va finir par faire des planches de surf avec double cambre :lol:
Avatar de l’utilisateur
-kimo-
shape sans les mains
 
Messages: 831
Inscription: Jeu Juin 21, 2007 6:24 pm

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Brian » Lun Mai 16, 2011 7:30 pm

Kimo chez les SUP on y est déjà non ?

Bon moi j'vais arrêter de me prendre la tête et je vais commencer à poncer mes bouts de bois :lol: :lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Brian
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1011
Inscription: Jeu Juil 03, 2008 7:49 am
Localisation: 29 hood

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede LEMAT » Mar Mai 17, 2011 1:04 pm

Brian a écrit:Kimo chez les SUP on y est déjà non ?

Bon moi j'vais arrêter de me prendre la tête et je vais commencer à poncer mes bouts de bois :lol: :lol: :lol: :lol:


Bon courage ! :D
Avatar de l’utilisateur
LEMAT
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1844
Inscription: Ven Mar 25, 2005 12:00 am

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Brian » Mar Mai 17, 2011 3:15 pm

Ce qui m'inquiète un peu c'est le rocker

Vous pensez que j'en ai assez ou alors faut-il que je l'augmente un peu ?
Vous en pensez quoi ?
Avatar de l’utilisateur
Brian
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1011
Inscription: Jeu Juil 03, 2008 7:49 am
Localisation: 29 hood

Re: 6'2 Brian Pro Model Hollow

Messagede Brian » Mar Mai 17, 2011 8:30 pm

Bon aller Version 4

Image

Ca le fait non ?
Avatar de l’utilisateur
Brian
Amoureux de belles courbes
 
Messages: 1011
Inscription: Jeu Juil 03, 2008 7:49 am
Localisation: 29 hood

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les planches en bois

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités

test